La théorie darwinienne

Tribus dé­gé­né­rées
De la fa­mille d’Adam et Ève se for­mèrent toutes les tri­bus. Ils sont les pre­miers pa­rents de l’humanité. Quelques-unes de ces tri­bus sont men­tion­nées dans la Sainte Écriture, comme par ex. celle de Set de la­quelle est is­sue la li­gnée de Noé : “Set” veut dire : „Celui-ci nous pro­cu­rera conso­la­tion …“, et la tribu de Caïn. Cependant cette tribu s’obscurcit par le pé­ché de fra­tri­cide et dans leur obs­cur­cis­se­ment les hommes avaient de plus en plus un at­trait pour l’occulte, en consul­tant entre autres des mé­diums, des oracles, des ob­jets de cultes des­quels les dé­mons pro­cla­maient des pré­dic­tions au su­jet d’actes, de dé­ci­sions, etc. im­po­sés. Mais sou­vent il s’agissait aussi de pro­pos to­ta­le­ment ab­surdes, énig­ma­tiques, am­bi­gus.

Par cette in­fluence dé­mo­niaque, cer­taines tri­bus abou­tirent à une haute in­tel­li­gence dia­bo­lique, d’autres en re­vanche tom­bèrent dans une pri­mi­ti­vité et ab­sur­dité to­tales. On sait en ef­fet que le diable trouve sa joie sar­cas­tique en se­mant le chaos parmi les hommes, en les pous­sant à l’orgueil, mais aussi à la stu­pi­dité. C’est à cause de cela que cer­tains clans tom­bèrent tel­le­ment dans le pé­ché et en col­la­bo­ra­tion avec les dé­mons, qu’ils dé­gé­né­rèrent jusqu’à ce que fi­na­le­ment ils lo­gèrent vrai­ment comme des ani­maux dans des grottes et re­vê­tirent une at­ti­tude et un as­pect res­sem­blant au singe. La plu­part des sa­vants ignorent tou­te­fois cette dé­gé­né­res­cence de peu­plades en­tières. Lorsqu’ils trou­vèrent un jour une tête res­sem­blant à celle du singe, ils por­tèrent un bon ju­ge­ment en di­sant que c’est un crâne d’homme. Néanmoins ils en ti­rèrent une dé­duc­tion to­ta­le­ment fausse en clas­sant ce groupe eth­nique dé­gé­néré comme pre­mier de­gré de l’homme ac­tuel. C’est ainsi qu’ils abou­tirent à la dé­cla­ra­tion lourde de consé­quences : „L’homme des­cend du singe.“ Une er­reur à la­quelle en­core beau­coup s’accrochent. Qui sou­tient la thèse que l’homme des­cend du singe n’est plus chré­tien.

La théo­rie de l’évolution a été ré­fu­tée
Bien qu’il fût prouvé entre-temps par de nom­breux sa­vants, qu’il est im­pos­sible que la doc­trine de Darwin puisse être juste, elle est tou­jours en­sei­gnée aux écoles. Si cette théo­rie de­vait être vé­ri­dique, alors la Bible ne se­rait pas juste, qui dit que DIEU a créé Adam et Ève, les pre­miers hommes comme cou­ronne de la créa­tion. Cependant je sais qu’il en était ainsi ! DIEU a créé Adam et Ève comme il est écrit dans la Bible. Si cela n’était pas vrai, alors on pour­rait dé­man­ti­bu­ler toute la Bible.

Mais la Sainte Écriture est le ga­rant au­quel nous pou­vons nous te­nir. Le SAUVEUR di­sait bien : „Le ciel et la terre pas­se­ront, mais Mes pa­roles ne pas­se­ront point.“

Fermer le menu