Sortie d’Église

L’Église ca­tho­lique ro­maine était au­tre­fois ma mère bien-ai­mée. Cependant cette Église est de­ve­nue l’avorton d’obscures ma­chi­na­tions par trop d’hostilité en­vers DIEU, ou bien comme DIEU le dit Lui-même : „Tu es de­ve­nue pros­ti­tuée et cour­ti­sane ! Tu as rompu Ma sainte Alliance!“ Et JÉSUS me dit lorsque je des­cen­dis les marches de Saint Pierre d’un cœur dou­lou­reux sur une telle dé­ca­dence de l’Église : „Nikolaus, prends avec toi Mon Église!“

Prophétie de la Mère de DIEU : „Rome per­dra la foi!“
La Mère de DIEU à La Salette a dit que vien­dra un temps où les hommes de­vront par­cou­rir un che­min de sept heures pour un Saint Sacrifice de la Messe agréable à DIEU ! Ce temps nous l’avons main­te­nant. Quelle dou­leur pour DIEU : Tant d’ecclésiastiques vi­vant dans le pé­ché mor­tel et sans amour s’avancent à l’Autel pour le Saint Sacrifice de la Messe et le CHRIST est à leur merci, s’ils croient. L’Église est de­ve­nue un cloaque, un nid de pé­chés sans pa­reil, ainsi le SAUVEUR me le dit. Mais au­cune règle sans ex­cep­tion ! Et croyez-vous que le SAINT-ESPRIT opère dans un cloaque ?

Beaucoup s’adressent à moi et disent : „Je suis sorti de l’Église!“ De di­vers sen­ti­ments sont alors en moi : d’un côté cela me fait mal qu’un homme doive faire une telle chose, d’un autre côté je pense : „C’est bien de l’avoir fait pour que tu ne sois pas cor­rompu.“ Le SAUVEUR me montre une si grande quan­tité de prêtres qui ne croient plus que le pain et le vin après la trans­sub­stan­tia­tion sont réel­le­ment Corps et Sang de JÉSUS-CHRIST. Le SAUVEUR dit : „C’est Mon Corps ! … C’est Mon Sang ! … Toutes les fois que vous fe­rez cela, faites-le en per­pé­tuel re­nou­vel­le­ment.“ Dès qu’un homme dit à ce su­jet, quoi qu’il pos­sède une si haute consé­cra­tion ou éru­di­tion : „On ne peut pas le com­prendre de la sorte …“, alors il com­mence à re­mettre en cause les pa­roles claires de JÉSUS et c’est déjà faux. Mais afin que la trans­sub­stan­tia­tion puisse se réa­li­ser, la foi du prêtre va­li­de­ment or­donné est né­ces­saire.

Apparition ma­riale à La Salette

Sortie de l’Église – et en­suite ?
Si quelqu’un sort de l’Église, cela ne veut pas dire que l’on ne doit plus al­ler nulle part à l’église, mais que l’on doit cher­cher la “pure eau vive”. Car DIEU nous donna les sept Sacrements comme aide. Il sa­vait bien com­bien nous les hommes nous sommes faibles, que nous avons be­soin de force. Cherchez un ec­clé­sias­tique qui est en­core va­li­de­ment or­donné, qui peut vous don­ner la force. Car pour ce qui nous at­tend vous ne re­ce­vrez plus au­cune force dans l’Église of­fi­cielle, du moins pas celle dont on a be­soin.

Ma plus grande et plus pro­fonde dou­leur est l’état de l’Église. Ma plus pro­fonde as­pi­ra­tion est que bien­tôt vienne ce temps où l’Église soit de nou­veau en ordre de­vant DIEU. Alors je se­rai le pre­mier à me pré­sen­ter au pape. Mais en­core il est dit : „Lors donc que vous ver­rez l’abomination de la dé­so­la­tion ins­tal­lée dans les saints lieux, dont a parlé le pro­phète Daniel – que ce­lui qui le lit fasse at­ten­tion –alors fuyez …“ (Mt 24,15 sq.)

Je ne suis qu’un Instrument de JÉSUS, mais je suis éga­le­ment évêque. Je pour­rais vous don­ner ce que vous re­cher­chez. Je suis prêt pour cela, car c’est pour cela que DIEU m’a dé­si­gné en fait. Mon plus grand dé­sir est de re­con­duire tous les hommes à DIEU !

Fermer le menu