Sortie d’Église

L’Église catholique romaine était autre­fois ma mère bien-aimée. Cepen­dant cette Église est dev­enue l’avorton d’obscures machi­na­tions par trop d’hostilité envers DIEU, ou bien comme DIEU le dit Lui-même: „Tu es dev­enue pros­ti­tuée et cour­tisane! Tu as rompu Ma sainte Alliance!“ Et JÉSUS me dit lorsque je descendis les march­es de Saint Pierre d’un cœur douloureux sur une telle déca­dence de l’Église: „Niko­laus, prends avec toi Mon Église!“

Prophétie de la Mère de DIEU: „Rome per­dra la foi!“
La Mère de DIEU à La Salette a dit que vien­dra un temps où les hommes devront par­courir un chemin de sept heures pour un Saint Sac­ri­fice de la Messe agréable à DIEU! Ce temps nous l’avons main­tenant. Quelle douleur pour DIEU: Tant d’ecclésiastiques vivant dans le péché mor­tel et sans amour s’avancent à l’Autel pour le Saint Sac­ri­fice de la Messe et le CHRIST est à leur mer­ci, s’ils croient. L’Église est dev­enue un cloaque, un nid de péchés sans pareil, ain­si le SAUVEUR me le dit. Mais aucune règle sans excep­tion! Et croyez-vous que le SAINT-ESPRIT opère dans un cloaque?

Beau­coup s’adressent à moi et dis­ent: „Je suis sor­ti de l’Église!“ De divers sen­ti­ments sont alors en moi: d’un côté cela me fait mal qu’un homme doive faire une telle chose, d’un autre côté je pense: „C’est bien de l’avoir fait pour que tu ne sois pas cor­rompu.“ Le SAUVEUR me mon­tre une si grande quan­tité de prêtres qui ne croient plus que le pain et le vin après la transsub­stan­ti­a­tion sont réelle­ment Corps et Sang de JÉSUS-CHRIST. Le SAUVEUR dit: „C’est Mon Corps! … C’est Mon Sang! … Toutes les fois que vous fer­ez cela, faites-le en per­pétuel renou­velle­ment.“ Dès qu’un homme dit à ce sujet, quoi qu’il pos­sède une si haute con­sécra­tion ou éru­di­tion: „On ne peut pas le com­pren­dre de la sorte …“, alors il com­mence à remet­tre en cause les paroles claires de JÉSUS et c’est déjà faux. Mais afin que la transsub­stan­ti­a­tion puisse se réalis­er, la foi du prêtre valide­ment ordon­né est nécessaire.

Appari­tion mar­i­ale à La Salette

Sor­tie de l’Église – et ensuite?
Si quelqu’un sort de l’Église, cela ne veut pas dire que l’on ne doit plus aller nulle part à l’église, mais que l’on doit chercher la “pure eau vive”. Car DIEU nous don­na les sept Sacre­ments comme aide. Il savait bien com­bi­en nous les hommes nous sommes faibles, que nous avons besoin de force. Cherchez un ecclési­as­tique qui est encore valide­ment ordon­né, qui peut vous don­ner la force. Car pour ce qui nous attend vous ne recevrez plus aucune force dans l’Église offi­cielle, du moins pas celle dont on a besoin.

Ma plus grande et plus pro­fonde douleur est l’état de l’Église. Ma plus pro­fonde aspi­ra­tion est que bien­tôt vienne ce temps où l’Église soit de nou­veau en ordre devant DIEU. Alors je serai le pre­mier à me présen­ter au pape. Mais encore il est dit: „Lors donc que vous ver­rez l’abomination de la déso­la­tion instal­lée dans les saints lieux, dont a par­lé le prophète Daniel – que celui qui le lit fasse atten­tion –alors fuyez …“ (Mt 24,15 sq.)

Je ne suis qu’un Instru­ment de JÉSUS, mais je suis égale­ment évêque. Je pour­rais vous don­ner ce que vous recherchez. Je suis prêt pour cela, car c’est pour cela que DIEU m’a désigné en fait. Mon plus grand désir est de recon­duire tous les hommes à DIEU!

Fermer le menu