Sexualisation précoce & théorie du genre

Dans le monde on parle tant de l’amour et pour­tant jus­te­ment le monde com­prend ra­re­ment ce qu’est l’amour. Généralement en par­lant d’amour, on en­tend le sexe. Certes cela est une des plus fortes pul­sions chez l’homme, mais tu peux ré­orien­ter la force de cette pul­sion, par exemple pour cou­ron­ner de suc­cès ta vie pro­fes­sion­nelle. Personne ne de­vient saint sans com­bat. N’oublie ja­mais : ce ne sont pas tes pul­sions qui doivent te gui­der, mais ton es­prit doit por­ter la cou­ronne et di­ri­ger sa­ge­ment ton corps, confor­mé­ment à l’amour. On en­tend si sou­vent dire : „Je me ma­rie pour pou­voir avoir du sexe!“ Ce n’est pas l’amour ! C’est de l’égoïsme ! L’amour est de vou­loir en faire don au pro­chain et de pou­voir m’en pri­ver.

La li­bido est la pul­sion la plus forte
Mais de nos jours l’homme est déjà cor­rompu à l’école, oui même à la ma­ter­nelle avec la doc­trine du gen­der et autres de ce genre. Une foule d’enfants, des en­fants par mil­liers et par mil­liers sont sé­duits par les cours d’éducation sexuelle. Est-ce que ces per­sonnes de si hautes études n’ont pas com­pris que la sexua­lité est une force, une pul­sion qui s’ouvre déjà rien qu’en ne cha­touillant à cet en­droit. Où sont père et mère qui prennent ici la dé­fense de leurs en­fants ? Où est-ce que j’entends une ré­ac­tion du Pape ? Où est-ce que j’entends une ré­ac­tion de l’Église ? Elle se tait et de cette ma­nière elle a at­tiré sur elle la ter­rible co­lère de DIEU ! Qu’est-ce que le SAUVEUR a dit ? „Malheur à ceux qui scan­da­lisent ces pe­tits ! Il vau­drait mieux pour eux que l’on sus­pen­dit une meule de mou­lin à leur cou et qu’on les pré­ci­pi­tât au fond de la mer!“

Les États-Unis veulent désho­no­rer la jeu­nesse à l’école. Dans cer­tains lieux la sexua­li­sa­tion pré­coce s’effectue déjà à des en­fants de 5 ans. Qu’a‑t-on fait à l’époque quand on vou­lait dé­sta­bi­li­ser un pays pour en­suite l’envahir ? On a ré­pandu des re­vues por­no­gra­phiques, mon­tré des films por­nos au ci­néma, etc

Honnêtement, le 6e Commandement, l’impureté n’est pas le pé­ché le plus grave – le pé­ché le plus grave est contre la cha­rité – mais c’est le plus dan­ge­reux ! Qui s’enlise dans le do­maine sexuel ne peut plus avoir de res­pect en­vers lui-même. Il est es­clave de ses pul­sions sexuelles et cela doit ar­ri­ver déjà à des en­fants de 5 ans. Une chose est sûre : DIEU condamne ceci ! Par ceci on peut af­fai­blir toute la so­ciété.

Quelle est l’intention de la théo­rie du genre ?
La Sainte Écriture dit : „Il créa l’homme et la femme.“ (Genèse 1,27). Ce sont les pa­roles de DIEU – qui veut donc par­ler contre elles ? Il créa l’homme et la femme, et non l’homme et l’homme, ni la femme et la femme. Il n’a pas fait deux Adam, pas deux Ève. Quelle in­ten­tion se cache der­rière le dé­lire de la théo­rie du genre ? DIEU a créé deux per­sonnes et leur a confié la mis­sion sui­vante : „Croissez et mul­ti­pliez-vous!“ (Genèse 1,28). Cette théo­rie du genre ne sou­tient-elle pas qu’aucun en­fant ne soit plus conçu ? C’est ce que l’on veut, qu’il n’y ait plus d’enfants, par contre, les pays sont inon­dés de gens d’autres confes­sions, très riches en en­fants. Comme tou­jours, leur ob­jec­tif est de dé­truire l’Occident chré­tien.

Fermer le menu