Sexualisation précoce & théorie du genre

Dans le mon­de on par­le tant de l’amour et pour­tant jus­tement le mon­de com­prend rare­ment ce qu’est l’amour. Géné­ra­le­ment en par­lant d’amour, on entend le sexe. Cer­tes cela est une des plus for­tes pul­si­ons chez l’homme, mais tu peux réo­ri­en­ter la force de cet­te pul­si­on, par exemp­le pour cou­ron­ner de suc­cès ta vie pro­fes­si­onnel­le. Per­son­ne ne devi­ent saint sans com­bat. N’oublie jamais: ce ne sont pas tes pul­si­ons qui doiv­ent te gui­der, mais ton esprit doit por­ter la cou­ron­ne et diri­ger sage­ment ton corps, con­for­mé­ment à l’amour. On entend si sou­vent dire: „Je me marie pour pou­voir avoir du sexe!“ Ce n’est pas l’amour! C’est de l’égoïsme! L’amour est de vou­loir en fai­re don au pro­chain et de pou­voir m’en pri­ver.

La libi­do est la pul­si­on la plus for­te
Mais de nos jours l’homme est déjà cor­rom­pu à l’école, oui même à la mater­nel­le avec la doc­tri­ne du gen­der et autres de ce gen­re. Une foule d’enfants, des enfants par mil­liers et par mil­liers sont séduits par les cours d’éducation sexu­el­le. Est-ce que ces per­son­nes de si hau­tes étu­des n’ont pas com­pris que la sexua­lité est une force, une pul­si­on qui s’ouvre déjà rien qu’en ne cha­touil­lant à cet end­roit. Où sont père et mère qui pren­nent ici la défen­se de leurs enfants? Où est-ce que j’entends une réac­tion du Pape? Où est-ce que j’entends une réac­tion de l’Église? Elle se tait et de cet­te maniè­re elle a atti­ré sur elle la ter­ri­ble colè­re de DIEU! Qu’est-ce que le SAUVEUR a dit? „Mal­heur à ceux qui scan­da­li­sent ces petits! Il vaud­rait mieux pour eux que l’on sus­pen­dit une meu­le de moulin à leur cou et qu’on les pré­ci­pitât au fond de la mer!“

Les États-Unis veu­lent dés­ho­no­rer la jeu­nesse à l’école. Dans cer­tains lieux la sexua­li­sa­ti­on pré­coce s’effectue déjà à des enfants de 5 ans. Qu’a‑t-on fait à l’époque quand on vou­lait désta­bi­li­ser un pays pour ensui­te l’envahir? On a répan­du des revu­es por­no­gra­phi­ques, mon­tré des films por­nos au ciné­ma, etc

Hon­nête­ment, le 6e Com­man­de­ment, l’impureté n’est pas le péché le plus gra­ve – le péché le plus gra­ve est cont­re la cha­rité – mais c’est le plus dan­ge­reux! Qui s’enlise dans le domai­ne sexu­el ne peut plus avoir de respect envers lui-même. Il est escla­ve de ses pul­si­ons sexu­el­les et cela doit arri­ver déjà à des enfants de 5 ans. Une cho­se est sûre: DIEU con­dam­ne ceci! Par ceci on peut affai­b­lir tou­te la socié­té.

Quel­le est l’intention de la théo­rie du gen­re?
La Sain­te Écri­tu­re dit: „Il créa l’homme et la femme.“ (Genè­se 1,27). Ce sont les paro­les de DIEU – qui veut donc par­ler cont­re elles? Il créa l’homme et la femme, et non l’homme et l’homme, ni la femme et la femme. Il n’a pas fait deux Adam, pas deux Ève. Quel­le inten­ti­on se cache der­riè­re le déli­re de la théo­rie du gen­re? DIEU a créé deux per­son­nes et leur a con­fié la mis­si­on sui­v­an­te: „Crois­sez et mul­ti­pliez-vous!“ (Genè­se 1,28). Cet­te théo­rie du gen­re ne sou­ti­ent-elle pas qu’aucun enfant ne soit plus conçu? C’est ce que l’on veut, qu’il n’y ait plus d’enfants, par cont­re, les pays sont inon­dés de gens d’autres con­fes­si­ons, très riches en enfants. Com­me tou­jours, leur objec­tif est de détrui­re l’Occident chré­ti­en.

Fermer le menu