Sermon Janvier 2020

Marie – l’enchantement de DIEU
Trésorière du Ciel

Mes bien-ai­més ! À vrai dire quelqu’un de­vrait prê­cher au su­jet de Marie qui n’a ja­mais com­mis une moindre pe­tite er­reur dans sa vie. Il fau­drait que ce soit un en­fant qui vient d’être bap­tisé. Dans le livre “L’Évangile tel qu’il m’a été ré­vélé” de Maria Valtorta, nous li­sons que le SAUVEUR dé­clara que Marie pour­rait être ap­pe­lée la “pui­née” du PÈRE. C’est vrai, en ce qui concerne son ori­gine de la pen­sée de DIEU. Car Marie n’est pas is­sue du sein du PÈRE, mais uni­que­ment JÉSUS. JÉSUS fut en­gen­dré par DIEU le PÈRE. Mais Marie a été spé­cia­le­ment choi­sie par la Très Sainte TRINITÉ.

Qu’est-ce que DIEU a pensé réel­le­ment en pla­çant un homme aux cô­tés de Sa Fille, Mère et Épouse, qui de­vait être pu­bli­que­ment le mari sur terre et l’aimer ? Et comme cet homme, Joseph, de­vait être saint. Je crois que dans tout l’être de la terre, tel qu’elle était, est et sera tou­jours, DIEU n’a donné à au­cun homme, sauf à Marie, une telle confiance comme Il la donna à saint Joseph.

Si nous pen­sons : à ce que l’on a fait à DIEU, à Sa créa­tion ? Il de­vait net­toyer avec le dé­luge. Il doit re­gar­der com­ment les hommes se dé­truisent par les guerres mon­diales. Ce qui Lui ap­par­tient est abattu, har­celé par les hommes. Il n’y a pas de pré­da­teur aussi san­gui­naire que l’homme. Et pour­tant, l’homme croit se te­nir au-des­sus de l’animal. Il est vrai qu’il de­vrait l’être, mais pas comme il le pré­sume, mais il se tient au-des­sus de lui à cause de l’âme, de l’esprit, de sa po­si­tion su­pé­rieure, de sa vie sainte, de ses ver­tus qu’il pra­tique, ce que ... plus

Fermer le menu