Sermon Mai 2024

Offrandes de pain et de vin
La force de la pensée

Qu’est-ce que le péché? Le péché est une rup­ture de la loi de DIEU. Nous avons les 10 Com­man­de­ments. Si j’allais par­mi les

Beau­coup con­nais­sent encore si peu sur le Saint Sac­ri­fice de la Messe. Pourquoi le prêtre prend-il du pain et du vin pour faire de ces offran­des le Corps et le Sang de JÉSUS? Lorsque Noé s’est échoué avec l’Arche, il n’y avait encore rien de comestible. C’est alors que DIEU don­na à Noé depuis le Par­adis, qui existe tou-jours, deux choses: un grain et un sar­ment de vigne. C’est pour-quoi ces deux choses sont la nour­ri­t­ure la plus noble et la bois­son la plus raf­finée sur terre. C’est pourquoi le SAUVEUR a vou-lu qu’elles soient transsub­stan­tiées en Son Corps et Son Sang, ce que fait d’ailleurs l’Église.

Et main­tenant, vous voyez qu’on ajoute encore un peu d’eau au vin dans le Cal­ice. Pourquoi? Cela a une sig­ni­fi­ca­tion. Nous avons enten­du que du sang et de l’eau sor­taient du côté de JÉSUS, lors du coup de lance. De tout ce que le SAUVEUR a souf­fert, il a fait quelque chose pour nous, pour nous for­ti­fi­er, etc. Nous pou­vons même par­ticiper au Sac­ri­fice de la Croix du CHRIST. Mais notre con­tri­bu­tion est bien sûr très insignifi­ante com­parée à ce qu’Il a sac­ri­fié. Nous ne sommes que des hommes, pas homme et DIEU comme Lui. Le vin et l’eau se mélan­gent dans le Cal­ice. Que se passe-t-il alors à la Sainte Transsub­stan­ti­a­tion? Le vin et l’eau de­viennent le Pré­cieux Sang. Ce Sang du CHRIST appelle le PÈRE et nous y sommes aus­si plus