Il y a‑t-il une réincarnation?

La Sainte Écri­t­ure témoigne que le CHRIST est ressus­cité. Elle témoigne que JÉSUS-CHRIST en croix affir­ma au lar­ron de droite: „En vérité, je te le dis: Aujourd’hui tu seras avec moi dans le Par­adis.“ (Lc 23,43) Mais ce dernier était un brig­and. Cepen­dant par son repen­tir et sa foi dans le CHRIST, il reçut le par­don grâce au Sang du CHRIST. Ce sujet tant dis­cuté de la “réin­car­na­tion” est donc ain­si réglé. Car le lar­ron de droite était un brig­and et par con­séquent n’aurait de loin pas encore atteint sa pureté d’après la doc­trine de la réin­car­na­tion pour ne pas devoir être réin­car­né une nou­velle fois.

À cet effet un ver­set appro­prié de la Bible de l’Apôtre Paul aux Hébreux 9,27: „Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement.“

Que sig­ni­fie “renais­sance” dans le chris­tian­isme?
Il y a des gens qui dis­ent que les pre­miers chré­tiens jusqu’à Con­stan­tin env­i­ron croy­aient à la réin­car­na­tion. C’est une grande erreur, car au sujet de la réin­car­na­tion ces pre­miers chré­tiens com­pre­naient tout autre chose, de bien plus élevé. Ils virent dans le Bap­tême la régénéra­tion spir­ituelle en un nou­v­el homme dans le CHRIST. Par le Bap­tême, ils renais­saient à l’adoption des enfants de DIEU, à la vie éternelle.

JÉSUS en con­ver­sa­tion avec Nicodème 

Jn 3,1 sqq.: „Or, il y avait par­mi les phar­isiens un homme nom­mé Nicodème, un chef des Juifs. Il vint de nuit trou­ver Jésus, et lui dit : ‚Maître, nous savons que tu es un doc­teur venu de Dieu; car per­son­ne ne saurait faire les mir­a­cles que tu fais, si Dieu n’est pas avec lui.’ Jésus lui répon­dit: ‚En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nou­veau, il ne peut voir le roy­aume de Dieu.’ Nicodème lui dit: ‚Com­ment un homme peut-il naître quand il est déjà vieux? Peut-il ren­tr­er une sec­onde fois dans le sein de sa mère et naître de nou­veau?’ Jésus répon­dit: ‚En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne renaît de l’eau et du Saint-Esprit, il ne peut entr­er dans le roy­aume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit: Il faut que vous naissiez de nou­veau. Le vent souf­fle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ain­si de tout homme qui est né de l’Esprit.‘“

Celui qui croit à ces paroles de JÉSUS, ne croira jamais à une réin­car­na­tion dans un autre corps et ne sym­pa­this­era jamais avec cette théorie, car les paroles de JÉSUS ont une valeur éter­nelle, ce que je ne peux pas dire de ces écrivailleurs. Com­bi­en d’hérésies sont pro­posées dans des livres pour détourn­er les hommes du but unique, c’est-à-dire de croire au vrai DIEU, à Ses paroles dans la Bible, à Son enseigne­ment à nous les hommes. Comme les con­séquences sont graves lorsqu’un homme croit en la réin­car­na­tion et ne s’efforce plus de men­er une vie agréable à DIEU, parce qu’il pense: „Je peux en effet mieux faire dans ma vie prochaine …“ En out­re je demande: Qui de ces écrivailleurs don­nerait sa vie pour les hommes afin de les sauver? Le CHRIST l’a fait pour nous les hommes. – JÉSUS-CHRIST n’aurait pas eu besoin de venir pour nous racheter, si l’homme lui-même le pouvait.

Fermer le menu