Explication du nom ”Évêque-à‑l’Épée”

Évêque-à‑l’Épée – JÉSUS Lui-même me donna ce nom et ce de­voir en ces termes : „Sois Mon Évêque-à‑l’Épée ! Tu es là pour ins­truire les igno­rants et dé­cou­vrir les ma­chi­na­tions se­crètes de Satan.“ Plus tard y a été ajouté, pour re­nou­ve­ler l’Église dans le SAINT-ESPRIT.

N’est-il pas dit déjà dans l’Apocalypse 1,16 ; 19,15 : „De la bouche de Dieu sor­tait une épée ai­guë, à deux tran­chants!“, ce qui si­gni­fie : la pa­role de DIEU ! Pour mon de­voir c’est aussi l’épée contre Satan !
 

Hébreux 4,12 : „Car la pa­role de Dieu est vi­vante et ef­fi­cace, plus tran­chante qu’une épée quel­conque à deux tran­chants ! Et elle est pé­né­trante jus­qu’à par­ta­ger âme et es­prit, de même os et moelles, et elle est un juge des sen­ti­ments et des pen­sées du cœur!“

Éphésiens 6,14 sqq.: „Tenez donc ferme en vous pos­tant au com­bat ! Attachez à vos reins la vé­rité pour cein­ture, re­vê­tez la cui­rasse de la jus­tice et met­tez pour chaus­sure à vos pieds le zèle de ré­pandre l’Évangile de paix. En outre pre­nez par-des­sus tout cela le bou­clier de la foi, avec le­quel vous pour­rez neu­tra­li­ser tous les traits en­flam­més du ma­lin qu’il jette contre vous. Mettez le casque du sa­lut et pre­nez l’épée que le Saint-Esprit vous donne ; cette épée est la pa­role de Dieu.“

… de Sa bouche sor­tait une épée ai­guë, à deux tran­chants …

Cependant le Commandement prin­ci­pal, l’amour de DIEU et du pro­chain, est le cri­tère de ju­ge­ment et d’action.

C’est pour cela que je ne dé­pends de per­sonne, mais de DIEU seul, pour pou­voir dire la pure et au­then­tique vé­rité comme je la vois et l’éprouve au­près de DIEU en tant que mys­tique pri­vi­lé­gié.

Fermer le menu