Lieux de pèlerinage & âmes privilégiées

Un jour DIEU me mon­tra qu’à not­re épo­que des faus­ses âmes pri­vi­lé­giées pous­sai­ent du sol com­me des cham­pi­gnons. Il y en a qui pré­ten­dent que la Sain­te Écri­tu­re est dépas­sée, qu’elles aurai­ent reçu­es un nou­vel Évan­gi­le ou des com­plé­ments à la Sain­te Écri­tu­re. Même Jacob Lor­ber leur en fait par­ti. Il appor­te de très bon­nes con­nais­san­ces, mais pour lui les Sacre­ments n’existent pas. Chez les autres c’est équi­va­lent. De même un pré­ten­du “Troi­siè­me Tes­ta­ment” et “l’Évangile de Marie Made­lei­ne” cir­cu­lent, qui tous deux ne sont pas de DIEU. Marie-Made­lei­ne a bien aus­si écrit des let­tres, cel­les-ci ont dis­pa­ru­es, mais jamais, jamais de la vie un Évan­gi­le. C’est une mail­le très fine­ment tis­sée et rusée du malin.

St. Paul écrit dans sa lett­re aux Gala­tes.: „Je m’étonne que vous vous détour­niez si promp­te­ment de celui qui vous a appe­lés par la grâce du Christ, pour pas­ser si tôt à un aut­re Évan­gi­le. Non pas qu’il y ait un aut­re Évan­gi­le; mais il y a seu­le­ment des gens en train de jeter le trou­ble par­mi vous et qui veu­lent bou­le­ver­ser l’Évangile du Christ. Mais si qui­con­que vous appor­te­rait un aut­re Évan­gi­le – et s’il était un de nous Apô­tres ou même un ange du ciel – et vous annon­ce­r­ait un Évan­gi­le dif­fé­rent de celui que nous vous avons prê­ché, qu’il soit anathè­me! Nous l’avons dit pré­cé­dem­ment, et aujourd’hui je le répè­te: si quelqu’un vous annon­ce un Évan­gi­le dif­fé­rent de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathè­me!“ (Gal 1,6 sqq.)

Croy­ez-moi, la Sain­te Écri­tu­re est et res­te la garan­tie et le fon­de­ment de la foi, sur laquel­le vous pou­vez vous appu­y­er.

Sur quel che­min DIEU con­du­it Ses élus?
Regar­de, quand tu vas à la pèche, tu accro­ches bien à ta ligne un appât qui fait envie sui­vant le pois­son que tu veux attra­per. Tu dis­si­mu­les donc au pois­son ta réel­le inten­ti­on. C’est com­me ça que tra­vail­le aus­si Satan: Il tient sous tes yeux un appât fan­tas­tique et ce n’est que lorsque tu l’as ava­lé que tu res­sens l’hameçon ou bien jus­tement pas, puis­que son poi­son et son souf­fle pesti­l­en­tiel sont tel­lement traî­tres. Mais alors il peut être trop tard si une per­son­ne inspi­rée par DIEU ne court pas à ton secours. On va par ex. chez des enchan­teurs ou des soi-disant pri­vi­lé­giés, par­ce qu’ils se mon­t­rent pieux, allu­ment une peti­te bou­gie, for­mu­lent de bel­les priè­res, et déjà on tom­be dans le pan­ne­au. Pour­tant le che­min sur lequel le SEIGNEUR amè­ne Ses élus s’appelle: être mécon­nu, mépri­sé du mon­de. Sur ce point vous pou­vez exami­ner les pri­vi­lé­giés. Marie, la Fil­le, Mère et Épou­se de DIEU, fut élue pour suiv­re ce che­min d’être mécon­nu, de la péni­bi­lité, de la dou­leur. Le che­min de la béa­ti­tu­de éter­nel­le est étroit et escar­pé.

La voie lar­ge et étroi­te vers le Ciel

Quel­les sont les carac­té­ris­ti­ques d’au­then­ti­ci­té pour les lieux d’apparition?
À l’heure actu­el­le, les affai­res pro­s­pè­rent par les appa­ri­ti­ons maria­les. Les pèlerins sont en réa­lité tou­jours très géné­reux. Par­mi eux se trou­vent les vrais lieux d’apparition tels que Lour­des, Fati­ma, La Salet­te, Herolds­bach, Mari­en­fried, San Damia­no, Mon­ti­chia­ri et autres. Le lieu d’apparition maria­le que je préfè­re est La Salet­te, car c’est là que la Sain­te Vier­ge a par­lé très clai­re­ment: „Rome per­dra la foi!“

L’apparition à Med­ju­g­or­je était jadis authen­tique, mais de nos jours les messa­ges ren­dus publics quo­ti­di­en­ne­ment n’ont plus rien à voir avec la Sain­te Vier­ge. Marie n’est pas un moulin à paro­les! Med­ju­g­or­je est une sug­ges­ti­on mas­si­ve. La Mère de DIEU est appa­rue à cet end­roit, c’est pour­quoi il y a de grands exauce­ments de priè­res, mais dès que l’Église offi­ci­el­le ent­re en scè­ne, c’est fait. Les messa­ges du Ciel ne sont plus fidè­le­ment ren­dus, mais atté­nués, embel­lis com­me bon leur sem­ble.

Si la Mère de DIEU appa­raît, elle dev­rait par­ler clai­re­ment de l’état actu­el gra­ve dans le mon­de. Elle dev­rait aver­tir et appe­ler à la repen­tan­ce, car le mon­de cours à une ter­ri­ble cata­stro­phe. Marie dev­rait aus­si par­ler des situa­ti­ons gra­ves dans l’Église, par­ce que, com­me me l’a dit le SAUVEUR, l’Église est deve­nue un cloa­que. Marie a pré­dit la même cho­se à La Salet­te.

           Appar­tii­on à Lour­des                Appa­ri­ti­on à Fati­ma                Appa­ri­ti­on à La Salet­te             Appa­ri­ti­on à Paris             Appa­ri­ti­on à Mon­ti­chia­ri

DIEU reti­re Sa lumiè­re aux âmes pri­vi­lé­giées
DIEU dit: „Tu seras puri­fié, Mon peup­le, jusqu’à ce que soit payé le der­nier cen­ti­me. Les épreu­ves qui te frap­pe­ront seront gran­des et péni­bles et devi­en­dront de plus en plus gran­des et de plus en plus péni­bles. Des cho­ses extra­or­dinaires se pas­se­ront dans l’Église et dans le mon­de, qui vous feront pous­ser des cris d’incertitude et de dése­spoir. Vous cher­che­rez alors Mes lumiè­res qui bril­lai­ent jusqu’ici (pri­vi­lé­giés), mais Je reti­re­rai à ces der­niè­res la lumiè­re par­fai­te! Je per­met­trai que Mes âmes jusqu’ici pri­vi­lé­giées fas­sent de faus­ses décla­ra­ti­ons. De cet­te maniè­re vous serez fina­le­ment con­duits à celui que J’ai élu pour ce temps et celui qui vient. Beau­coup de Mes âmes jusqu’ici pri­vi­lé­giées, même si elles ont jadis pro­du­it les plus riches fruits, Me renie­ront et devi­en­dront des instru­ments de Satan. Elles indu­i­ront en erreur beau­coup de pieu­ses per­son­nes, ce qui est déjà arri­vé en par­tie (par ex. Palmar).”

Ne vous lais­sez pas trom­per par de faus­ses âmes pri­vi­lé­giées!
Ne recon­nais­sez-vous donc pas l’obscurcissement, la fum­ée, les ruses secrè­tes et fine­ment tra­mées du malin? Pour­quoi avez-vous donc tant de mal à écou­ter l’instrument de DIEU, alors que d’habitude c’est avec tant de cré­du­lité que vous cou­rez après tout gen­re de ”pri­vi­lé­giés“ au prix de très grands efforts et sacri­fices? Ne savez-vous donc pas que c’est Satan qui essaye de vous dé­tourner du vrai instru­ment de DIEU, et ceci avec tou­te sa fureur con­te­nue et tou­te sa hai­ne? Pour­quoi vous lais­sez-vous si dif­fi­ci­le­ment con­vain­cre à la vraie doc­tri­ne et cha­rité? Vot­re cœur est-il donc déjà si étouf­fé par l’infatuation, qu’il n’est plus capa­ble de don­ner à DIEU et pour DIEU un amour dés­in­téres­sé?

Beau­coup préfè­rent mieux visi­ter des lieux de pèle­ri­na­ge où les âmes pri­vi­lé­gieés sont déjà mor­tes, car cel­les-ci ne peu­vent plus “par­ler”. Une âme pri­vi­lé­giée ou un Instru­ment de DIEU encore en vie ne flat­te pas les oreil­les et te fera remar­quer éga­le­ment tes fau­tes ou te dira là où tu pour­rais fai­re davan­ta­ge plai­sir à DIEU. Mais la plu­part des gens n’aiment pas tel­lement l’entendre et l’accepter. Rap­pe­lez-vous de l’Évangile, Mt 13,45–46: „Le royau­me des cieux est encore sem­bla­ble à un mar­chand qui cher­che de bel­les per­les. Quand il a trou­vé une per­le pré­cieu­se, il est allé vend­re tout ce qu’il avait et l’a ache­tée.“

Fermer le menu