Les pauvres âmes du purgatoire

Qu’est-ce que le pur­ga­toire?
On ne peut réelle­ment pas expli­quer le pur­ga­toire, respec­tive­ment la purifi­ca­tion, car là il vous faudrait avoir vu DIEU, com­ment Il est main­tenant au Ciel: beauté insai­siss­able, amour insaisissable.

Si quelqu’un meurt dans le péché ou l’imperfection, cette âme recon­naît dans la lumière de la présence de DIEU – l’âme n’a pas besoin d’avoir vu DIEU – sa ter­ri­ble dépra­va­tion. Avec toute force et désir ardent, elle est attirée à DIEU, car l’âme est en effet une par­tie de DIEU. Elle voudrait s’unir à la Beauté qui est DIEU. Mais elle recon­naît sa défig­u­ra­tion à cause du péché, qu’elle se sent à tel point déplacée dans la beauté et l’harmonie du Ciel, qu’elle se retire et désire au plus vite faire péni­tence. Main­tenant elle ne peut plus retourn­er dans le corps. Elle ne peut plus revêtir son cil­ice. Elle ne peut plus faire des œuvres de péni­tence. C’est ain­si qu’elle per­sévère avec résig­na­tion, loin de DIEU, dans un état de désir ardent inimag­in­able qui ressem­ble à un feu puri­fi­ant. Elle per­sévère aus­si longtemps jusqu’à ce que ses man­que­ments soient réparés.

Tout doit être réparé
Pour une parole sèche non-réparée encore, tu devrais per­sévér­er d’après notre notion du temps peut-être un an dans cet état de purifi­ca­tion. Tu ne pour­rais absol­u­ment plus rien faire pour toi-même. Tu ne pour­rais plus revenir en arrière pour deman­der par­don, tu ne pour­rais que per­sévér­er dans ce ”feu” jusqu’à ce que ta faute, si minus­cule soit-elle, soit expiée. Eh bien si l’Église Mil­i­tante (donc nous l’Église sur terre) et l’Église Tri­om­phante (les Saints du Ciel) n’avaient pas la pos­si­bil­ité d’aider nos frères et nos sœurs de l’Église Souf­frante (les pau­vres âmes), elles devraient longtemps per­sévér­er. – Ces trois Églis­es doivent coopér­er. Celui qui sur terre n’a pas de col­lab­o­ra­tion avec l’Église Tri­om­phante et Souf­frante, ne peut être Église. – C’est pour cela que DIEU juge très, très sévère­ment, si quelqu’un refuse par indif­férence de don­ner son aide aux âmes souf­frantes du pur­ga­toire. Celui-ci, quand il sera lui-même au pur­ga­toire, devra atten­dre longtemps pour obtenir de l’aide.

Avec quoi pou­vons-nous aider les pau­vres âmes?
Offre-leur quelques gouttes d’eau bénite. Renonce à une gorgée d’eau. Sers-toi qu’une seule fois à table. Quelqu’un de son vivant a beau­coup juré, alors essaie de dire dans ton cœur de pieuses paroles en sa faveur. Quelqu’un a nég­ligé la prière, prie à sa place. Tout ce que tu fais à leur place pour les pau­vres âmes, leur prof­ite et peut rac­cour­cir con­sid­érable­ment leur temps de souf­france. Pense que tu peux canon­is­er l’une ou l’autre pau­vre âme en l’aidant à entr­er au Ciel. Toute âme sauvée du pur­ga­toire est sainte et fait par­tie du nom­bre des Saints, même si elle n’est pas canon­isée par le pape, n’est pas con­nue comme sainte sur terre. Seul ce qui est Saint peut entr­er au Ciel.

Quand tu mour­ras, tu ver­ras com­bi­en d’âmes tu as canon­isées par tes répa­ra­tions. Elles te recevront toutes et t’accompagneront tout en inter­cé­dant pour toi ou tout en tri­om­phant au trône de DIEU. Donc ne tarde pas, com­mence avec la canonisation.

Si vous pou­viez voir com­bi­en les pau­vres âmes atten­dent impatiem­ment notre aide. Elles dépen­dent de nous. Elles ne peu­vent absol­u­ment rien faire pour elles-mêmes. Par con­tre elles peu­vent inter­céder pour leurs frères et sœurs sur terre. Elles sont une grande aide pour l’Église Mil­i­tante. Par l’intercession des pau­vres âmes, les plus grands mir­a­cles se sont réal­isés. Pense que si quelqu’un dans un tel état de souf­france prie pour nous de façon dés­in­téressée, alors DIEU ne peut pas du tout dire non. Voilà pourquoi je sup­plie au nom de l’Église: Prof­ite de l’occasion! N’oublie pas les pau­vres âmes. Elles t’en remercieront tan­dis que tu feras l’expérience de leur aide.

Fermer le menu