Le Commandement principal

Le mes­sage que nous vous adres­sons traite de l’amour qu’enseigne le Com­man­de­ment prin­ci­pal.

 

Le Com­man­de­ment prin­ci­pal a deux par­ties:

„Tu aimeras le SEIGNEUR, ton DIEU,

de tout ton cœur,

de toute ton âme,

de tout ton esprit

et de toutes tes forces!“

 

C’est le pre­mier Com­man­de­ment. Mais le deux­ième lui est sem­blable:

„Tu aimeras ton prochain comme toi même!“

 

Ces deux par­ties for­ment ain­si le Com­man­de­ment prin­ci­pal. Il nous faut donc observ­er et rem­plir ces deux par­ties.

Croix de Montage

Si l’on ne vous enseignait que l’amour du prochain, on ne vous pro­mulguerait pas la pléni­tude du Com­man­de­ment prin­ci­pal selon la doc­trine divine. Mais ce serait la même chose, si l’on ne vous pro­mul­guait ou enseignait que la pre­mière par­tie. Car, en général, c’est ain­si qu’agissent les sectes qui ne procla­ment que des pas­sages de la doc­trine du CHRIST, tout comme cela ren­tre dans leurs projets.

C’est pré­cisé­ment dans le Com­man­de­ment prin­ci­pal que cela se pro­duit depuis longtemps, pas seule­ment de la part des sectes, mais presque dans toute l’Église offi­cielle. Per­son­ne ne peut affirmer qu’il vit dans l’amour que DIEU demande, s’il ne pra­tique qu’une par­tie du Comman­dement principal.

Qu’est-ce que les hommes lais­sent échap­per! Car, celui qui aime DIEU de tout son cœur sera comblé d’innombrables bien­faits et preuves d’amour de DIEU. En revanche, ceci éveille en l’homme le désir d’aimer DIEU de plus en plus et de don­ner tou­jours plus à DIEU.

Et c’est ici que la sec­onde par­tie du Com­man­de­ment prin­ci­pal vient en aide à l’homme, le SAUVEUR ne l’a‑t-Il pas Lui-même assuré (comme on le lit dans la Sainte Écri­t­ure): „Ce que tu as fait au plus petit d’entre Mes frères, c’est à Moi que tu l’as fait.“ Et en vérité, cette promesse de JÉSUS est une véri­ta­ble ancre de salut, pour tout homme qui aime DIEU d’un cœur ardent. Car il se con­sumerait s’il ne pou­vait pas pay­er de retour ces preuves d’amour de DIEU, autant que cela est en son pou­voir. Et là, il en a l’occasion: il pra­tique l’amour du prochain! Il a donc la chance de savoir qu’il le fait au SEIGNEUR Lui-même. Voyez-vous, et voilà pourquoi l’amour du prochain est la deux­ième par­tie du Comman­dement prin­ci­pal qui par­fait la pre­mière par­tie (I’amour de DIEU). Ceci, et ceci seule­ment est le Com­man­de­ment prin­ci­pal! Le Com­man­de­ment prin­ci­pal de chaque chré­tien! Tout le reste n’est que fragment!

Fermer le menu