Des infanticides par milliards

C’est toujours de la sorte: Pour obtenir croissance de pouvoir et d’influence, Satan a besoin DE VICTIMES HUMAINES!

C’était et c’est ainsi depuis Caïn et Abel. Pensons aux peuples civilisés d’antan, lesquels sacrifièrent à leurs dieux (idoles) des vierges et des jeunes garçons chastes aussi bien que des nourrissons de préférence innocents. Derrière tous ces dieux spécieux se cachèrent des anges déchus et des suppôts de Satan.

ET AUJOURD’HUI? Jamais, même aux temps les plus primitifs, il n’y eut de telles pratiques inhumaines ainsi que des quantités énormes de victimes humaines assassinées! Et la plupart du temps cela est accompli par des médecins sous le manteau pro­tecteur de l’état! Des médecins, lesquels ont pourtant la vocation de sauvegarder la vie et de guérir les vies malades.

Mais aujourd’hui on en est déjà arrivé à un point que les méde­cins portent plainte en justice, pour autant qu’on les empêche de tuer des petits enfants innocents, pour gagner par cela de l’argent. (Cela s’est passé en Bavière en 1998.) Donc, bourreau d’une vie humaine qui est déclarée NON COUPABLE!

Il y a des femmes qui crient: „C’est notre ventre!“ Toi, meur­trière! Ce n’est pas de ton ventre que nous parlons, ce dernier en effet tu ne le tues pas, mais nous parlons de l’âme créée par le PÈRE Céleste, que LUI place dans la vie qui com­mence.

(À propos, le premier organe qui fonctionne, c’est le cœur.) DIEU, qui crée l’âme, met toujours dans l’âme une chose pré­cieuse et unique, à savoir:

Les enfants ne viennent pas du père et de la mère, mais de DIEU – par le père et la mère! LUI, le PÈRE céleste, est le vrai Père. Mais toi, tu oses réduire à néant Sa joie de Père ainsi que Ses plans de création! Sais-tu qu’un jour tu comparaîtras devant LUI et auras à rendre compte?!

INSAISISSABLE

est et reste ce fait d’assassiner, de tuer et de liquider

DES VIES INNOCENTES,

ordonné ou pour le moins approuvé sans commentaire par des politiciens, des „pères“ et des „mères“ d’État, si même en partie par contrainte.

Cette morale, ce péché en son nombre n’est plus supportable! Hitler n’a pas tant de MEURTRES que VOUS sur la conscience, vous qui donnez votre consentement à l’avortement!

Amen! Amen! Ainsi en sera-t-il! Si toi, mère ou père, médecin ou quiconque y ayant participé, tu meurs sans repentir et comparais devant la Face de DIEU, tu auras comme accusateur se tenant devant toi l’enfant avorté ou les enfants avortés!

la libre volonté, que LUI-même en tant que son Créateur res­pecte.

TOI! TOI AU CONTRAIRE! Tu oses trancher sur cette vie créée par DIEU! Tu veux être donc plus que DIEU, ce DIEU qui nomme en particulier tout astre de l’infini firmament par son nom.

Et vous politiciens, qui avez donnés votre suffrage pour l’in­fanticide, vous aurez comme accusateurs devant vous tous les enfants avortés de votre pays, DES MILLIONS ET DES MILLIONS d’enfants!!! Ainsi est-il. Ainsi en sera-t-il!

C’est au plus tard devant DIEU que JUSTICE sera faite pour ces enfants innocents!

L’ÂME créée par DIEU compte plus que le corps, l’esprit ou l’âge, car elle est créée par le SOUFFLE DIVIN! Et chaque âme en par­ticulier est créée par DIEU, afin qu’IL obtienne d’elle LOUANGE, AMOUR et ADORATION et qu’IL puisse ainsi la récom­penser avec une béatitude éternelle auprès de LUI.

Mais toi, tu L’as privé de cette joie par ta conduite égoïste! Oses-tu encore comparaître devant Sa face?

TU AS DE LA CHANCE DE POUVOIR ENCORE RÉPARER CELA, car DIEU, malgré tout, (aussi longtemps que tu es encore en vie) ne veut pas la mort de ton âme, mais au contraire que tu re­con­naisses ta faute et dans la mesure de ton possible que tu la répares!

Repens-toi, confesse et change!

Et si tu as avorté ton propre enfant en tant que mère ou bien en tant que père le voulais ou l’as permis, baptise-le du „Baptême de l’enfant embryonnaire“! Ce n’est qu’ainsi que DIEU te par­donnera, et au lieu que ton enfant soit pour toi l’accusateur, il sera aussitôt après l’enfant heureux et reconnaissant qui t’ac­com­pagnera spirituellement et angéliquement.

Si ton Église ne veut ou ne peut pas t’aider, je suis disposé volon­tiers, ou un de mes évêques ainsi que prêtres, à le faire à leur place!

         L’Évêque-à-l’Épée
         de
        JÉSUS-CHRIS
        T