C’est DIEU seul qui m’appela, m’instruisit et, après toutes sortes d’épreuves, me choisit comme Son Instrument personnel. Je suis Instrument à Lui seul. Que serait le marteau, le pinceau sans la main du maître? Je suis pareillement un rien dans Sa main. – Élu en dehors de la hiérarchie ecclésiastique, afin de parler et d’agir librement sans contrainte hiérarchique, comme DIEU me le fait ressentir en mon cœur.

Sacré évêque par la main de l’Église, notre juridiction se réfère directement à JÉSUS-CHRIST, à la Tête souveraine de l’Église. Quoiqu’exceptionnel, l’Église connaît des cas de ce genre qui re­posent sur la légitimité ecclésiastique.

Baptisé en 1937 dans l’Église catholique romaine sous le nom de Nikolaus, Andreas, DIEU m’instruisit depuis mon enfance dans des rapports intimes avec Lui. Suivirent des années de séche­resse et d’attaques terribles de l’enfer, lesquelles je n’ai sûre­ment pas toujours surmontées, cependant, comme JÉSUS me le fit savoir, sans jamais y consentir en mon cœur.

C’était la volonté de DIEU que je contracte un mariage. J’avais 28 ans, et ainsi il me fut permis de vivre un mariage harmonieux. Jamais notre mariage, dans lequel nous fut offert quatre garçons, ne fut souillé par une mauvaise parole. En ce temps, DIEU m’apprit beaucoup de choses sur le Sacrement du mariage, sur la vie de famille; beaucoup de choses que l’Église, concernant le mariage, ne reconnaissait pas ou méconnaissait. – Soudain la main de DIEU n’hésita pas de nouveau à saisir douloureusement et exigea renoncement à la vie de famille. DIEU voulait m’avoir comme Son Instrument personnel, or cela demandait une dis­posi­tion absolue au sacrifice – non seulement de ma part, mais aussi de mon épouse et de nos enfants!

L'Évêque-à-l'Épée à l'Autel
L'Évêque-à-l'Épée

Pour pouvoir être Son Instrument, DIEU me munit de tout ce que j’ai besoin à cet effet. C’est ainsi qu’Il me donna par exemple, je ne sais pas à quel point, les sentiments du Cœur de JÉSUS. – Au début, j’ai eu de terribles difficultés, lorsque je commençai à voir et à entendre, à me réjouir et surtout à souffrir avec ces senti­ments du Cœur de JÉSUS.

Une des souffrances est de devoir sentir la douleur de JÉSUS pour Son épouse bien-aimée, la sainte Église, qui est aveuglée à tel point par la fumée de Satan qu’il ne Lui est plus possible d’éveiller en elle un évêque qui pourrait sauver l’Église. Non qu’il n’y ai point de personne de bonne volonté dans l’Église, mais la structure hiérarchique de l’Église empêcherait toute personne à agir dans le sens de JÉSUS. Le peu de fidèles de l’autorité ecclésiale qui reste croient réellement faire du bien, cependant: ce n’est pas selon le Cœur de JÉSUS! – Il n’y a plus de sel, ni de feu dans l’Église du CHRIST. Ce qui ressemble à du feu pour les croyants, n’est qu’un nouveau feu de papier rallumé cons­tam­ment qui flambe certes avec éclat, mais qui retombe aussitôt en cendre!

Voilà maintenant l’époque qui fut prophétisée où même les justes s’égareraient si DIEU ne venait pas à leur aide. C’est pourquoi DIEU envoya de l’extérieur Son Évêque-à-l'Épée. De même cette aide venant de l’extérieur a été souvent prophétisé. Mais de la même manière que cela arriva à JÉSUS en son temps, l’Église ne veut pas reconnaître de nouveau ce qui ne passa pas par son école et par sa bienveillance.

JÉSUS me dit lors de mon sacre:

„SOIS MON ÉVÊQUE-À-L’ÉPÉE!

    Tu es là afin d’instruire les ignorants et de découvrir les machinations secrètes de Satan.“

    À cette mission, le SAUVEUR ajouta plus tard encore, de renouveler Son Église dans le SAINT-ESPRIT.

Je sais qu’il est très difficile de reconnaître un évêque qui est or­donné sans le consentement de l’Église officielle.

Toutefois le Ciel confirme cette ordination par des signes et des miracles: les morts ressuscitent, les malades guérissent, les pé­cheurs se convertissent – la bénédiction de DIEU se manifeste sous des formes multiples et innombrables.

On pourrait me répondre que le diable peut faire de faux mira­cles, mais je réplique: il ne peut et n’implantera jamais le com­mande­ment principal et l’amour dans les cœurs et il ne peut enflammer cet amour. Et il lui est absolument impossible d’éveil­ler la vertu de la vraie humilité. Mais tout cela est le fruit de nos œuvres au Nom de DIEU!

Des docteurs reconnus de théologie, de droit canon et de liturgie ainsi que d’exceptionnelles âmes privilégiées confirmèrent l'Évêque-à-l'Épée comme venant de DIEU et authentifièrent l’ordination.
 

En ce temps là, JÉSUS prit la parole et dit:
„Je te loue, Père, Seigneur du Ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et que tu les as révélées aux petits! Oui, Père, il t’a plu ainsi.“ (Mt 11, 25 sq.)