Septembre 2017

Frère Nicolas – Patron de la Paix mondiale – 600e Anniversaire

Mes bien-aimés! Il est important de nos jours de garder la paix entre nous! Comment pourrions-nous solliciter la paix pour le monde, si nous ne commençons pas chez nous même? Je sais qu’on ne peut pas toujours avoir si facilement la paix, si cela ne plaît pas au voisin méchant ou aux propres membres de la fa­mille. Mais alors ne t’irrite pas, reste calme, remet-le à DIEU. Peut-être as-tu besoin de beaucoup de temps pour chasser une mouche jusqu’à ce que finalement tu l’attrapes. Prends tout sim­ple­ment une goutte de miel comme appât, alors elle viendra à coup sûr. Il en est de même dans la religion. – Veillez à ce que vous ne rendiez pas le mal par le mal, ce qui est courant de nos jours. Poursuivez toujours le bien et non le mal! Soyez toujours joyeux! Gardez la paix entre vous. – Mais je ne peux pas aimer le prochain, s’il m’est antipathique, à moins que j’aime DIEU et que je m’aperçois que DIEU aime aussi ce dernier, parce que lui aussi est un enfant de DIEU. Et peut-être que DIEU me dit: „Aide-le donc afin qu’il Me retrouve!“

Je ne peux pas du tout décrire l’amour de DIEU – impossible, sur terre incompréhensible, car il est céleste. DIEU est DIEU! Nous ne pouvons pas sonder et saisir DIEU. Un exemple: un moustique dit à un éléphant: „Eh! Prends garde! Je veux boxer contre toi!“ Ce n’est juste qu’une toute petite comparaison de la différence entre l’homme et DIEU. Il est si tout-puissant que nous ne pou­vons pas le comprendre avec notre petite boule de tête sur le cou. Il est si puissant, Il peut faire tout ce qu’Il veut. Il ne dit que: „Qu’il soit!“, et c’est. Il n’a ni commencement ni fin. Ceci nous les hommes, nous ne pouvons pas le comprendre, c’est pour cette raison que nous disons “DIEU”.

Pourrait-on expliquer cet amour de DIEU ou comment on doit aimer DIEU, alors on devrait dire: DIEU donne l’amour quand on cherche. „Qui cherche, trouve!“, dit le SAUVEUR. Mais où?

Ceci vous devez justement le déterminer. Cherchez de tels prêtres qui eux-mêmes aiment DIEU, car seul un tel prêtre pos­sède le feu par lequel il peut enflammer le cœur des autres si seulement ils le veulent. Malgré toute la misère dans le monde on peut être uni à DIEU et heureux dans toute douleur. Je le sou­haite à chacun. – Parfois on me demande la guérison pour une personne qui pourtant ne se soucie pas du tout de DIEU et de Ses Commandements. Mes bien-aimés, je ne suis pas un gué­ris­seur, ou quelqu’un qui guérit par sa prière, je ne suis que l’Instrument de DIEU, que cela vous plaise ou pas, cela doit plaire à DIEU. Dois-je donc guérir quelqu’un qui ensuite utilise sa santé pour continuer à pécher, à offenser DIEU? Alors il lui arrivera pire encore après sa mort qu’auparavant. C’est amour si je ne le gué­ris pas. Malheureusement il n’est pas écrit dans la Bible que JÉSUS n’a pas guérit non plus beaucoup de malades, parce qu’ils auraient utilisé leur santé contre DIEU.

 

600 ans, saint Nicolas de Flue

De la part de DIEU j’aimerais vous recommander d’une manière par­ticulière et de préférence au monde entier un Saint: le Frère saint Nicolas. Il est responsable pour le monde entier, car il a été nommé par le Pape Pie XII comme Patron de la paix mondiale. Combien le monde a besoin du Frère saint Nicolas vu que les risques d’une guerre ... plus